LE TIR A L'ARC PARTICIPE A L'EPANOUISSEMENT DE L'ENFANT

   
               

Le Tir à l'Arc est une activité aux nombreux aspects éducatifs :

  • Responsabilisation liée au maniement d'une arme,
  • Développement des qualités d'attention lié au geste et à la visée,
  • Amélioration des perceptions kinesthésiques et du schéma corporel

Ces quelques aspects, que le Tir à l'Arc peut apporter en matière d'éducation, ne sont pas exhaustifs. Le Tir à l'Arc, de par son histoire, ses aspects ludiques ou sportifs, s'intègre parfaitement aux multiples facettes que comporte l'enseignement, qu'il soit théorique ou pratique.

La conception de projets pédagogiques d'établissements utilisant les aspects multidisciplinaires de cette pratique, notamment dans le primaire, sont relativement aisés à mettre en place :

Sur la base d'un cycle d'initiation traditionnel, allant de la mise en main du matériel à l'acquisition du geste "correct", on retrouve :

  •   Socialisation,
  •   Maîtrise du schéma corporel,
  •   Prise de conscience des sensations kinesthésiques,
  •   Développement de qualités d'attention sélective

Dans ce cycle, le travail avec un enseignant unique permet de s'appuyer sur le Tir à l'Arc pour donner aux autres matières en classe une référence vécue :

  • Histoire/Géographie,
  • Premières notions de Physique (Energie, emmagasinement et restitution),
  • Travaux manuels (entretien du matériel ou conception),
  • Premières notions de Biologie

La mise en place pratique se ferait par une information auprès de l'Inspection Départementale de l'Education Nationale, dirigée vers les Inspecteurs Départementaux de l'E.N (I.D.E.N), vers les Conseillers Pédagogiques de Circonscription et les Directeurs d'Ecoles.

En relation avec le collège I. Joliot Curie d'Estagel, il serait possible de développer une activité Tir à l'Arc, en collaboration avec le Comité Départemental.

En secondaire, le Tir à l'Arc est une activité de soutien idéale à l'enseignement de l'E.P.S définie par les Instructions Officielles pour ce niveau :

  • Maîtrise du mouvement,
  • Conception des équilibres posturaux,
  • Développement de la proprioceptivité.

La spécificité des établissements secondaires et de l'organisation des A.P.S imposent une démarche pratique différente de celle du primaire. La proposition de l'activité se ferait sur trois plans :

  • L'Inspection Académique, en indiquant la disponibilité de l'installation et de l'encadrement,
  • Les Enseignants d'E.P.S, en leur proposant des stages de sensibilisation au Tir à l'Arc,
  • Les Chefs d'Etablissements.

 

LE TIR A L'ARC POUR QUI ?