Février

 

Lundi 28 février

Et la cerise sur le gâteau pour la fin du mois ou plutôt la neige sur le capot des voitures. En ouvrant les volets ce matin, les villageois ont eu la surprise agréable (ou non) de la présence de la neige dans le village. Oh ! Il n'y avait pas grand chose mais quand même, le froid tient à nous agacer un maximum. Il faut prendre patience et faire chauffer les cheminées.

Samedi 26 février

Les VTT de Paul et Eunice ont été retrouvés mais pas tout neufs ! Le premier aux environs du village de Latour de France avait un pneu crevé ; le deuxième à Rasiguères avec tout le devant complètement détruit du fait de sa chute du haut du pont dans le ruisseau qui traverse le village. Quelle misère !

Dimanche 27 février

Et maintenant les gelées !

Février vraiment, ressemble pour une fois à un mois d'hiver. Quatre matins à – 6 , - 7 ° avec des gelées blanches magnifiques. On se demande comment les moustiques peuvent résister à cela !

En tout cas, les batteries des voitures qui dorment à la belle étoile en prennent un sérieux coup. Celle de la 405 Peugeot de Martine est passée à la trappe et celle de la Seat Ibiza d'Henri a eu besoin d'un sérieux coup de main de la part du chargeur pendant 24h pour se remettre à flots. Vivement le temps des cerises et des baignades !

Vendredi 25 février

La taille se termine doucement un peu partout. On peut apercevoir de nombreux vignerons passer à « autre chose ». Hier, par exemple, Georges, à la tronçonneuse, débitait du chêne sur les Castagnès, Eric labourait ses plantades autour du Roc, Yannick et Henri sur les Pla, agrafaient les baguettes de syrah, de même que Pierre sur le Pujol. Annie et Benjamin, sur le Peyrelis, ramassaient leur petite vigne et sur les Countiès, Jeanne et Pierre faisaient des fagots pour l'année à venir. Sur d'autres lieux-dits, tout de même, Sid et Brigitte d'un côté, Jo et la famille Puig de l'autre, continuent patiemment la taille.

Jeudi 24 février

Hier, à Pézilla de la Rivière , les Vignerons Catalans dont Louis Malet est le Président, tenaient une réunion à 17h30.

Le but principal était de parler du produit ‘'Le Fruité Catalan''. Ce produit est né d'innombrables réunions et réflexions de son Conseil d'Administration.

Ce produit sera présent dans les grandes surfaces d'Auchan tout l'été et les vignerons eux-mêmes expliqueront toutes les qualités de ce produit aux estivants et autres. Pour de l'authentique, ce sera de l'authentique avec pour but premier que l'estivant, une fois rentré chez lui, puisse reconnaître dans les grandes surfaces les produits de notre région.

Mercredi 23 février

Il est navrant de constater que même dans notre petit village, des vols peuvent avoir lieu. Après les incidents nocturnes de fin janvier, cette fois, c'est de jour, entre midi et quinze heures, que profitant de l'absence des propriétaires, certains ont dérobé deux VTT tout neufs à l'intérieur d'une cour fermée.

Vraiment, il y a des coups de pieds au c.. qui se perdent !

Mardi 22 février

Monsieur Joseph Malet, l'inamovible représentant de l'Indépendant pour notre village se retire. Depuis le mois d'août de l'année 1967, où il avait remplacé Mademoiselle Louisette Loriol (notre Secrétaire de Mairie) pour cause de mariage, il distribuera sans trêve ni repos ni grève et quel que soit le temps, le quotidien l'Indépendant. Près de quarante ans plus tard, bien qu'il tienne absolument à continuer la distribution à domicile pour la dizaine d'abonnés (comme il dit : « tant que ses jambes le lui permettront »), il se sent dépassé par tous les articles à écrire.

Il doit prochainement se rendre dans les locaux de l'Indépendant avec son successeur pour régulariser la situation.

Jeudi 17 février

Réunion à la Cave à 17h30. Pour les mêmes raisons que la veille (grippe), on ne peut vous raconter la réunion. Mais avec un Président comme Louis, c'est l'assurance tout risque que tout va bien à la Cave. Décidément , à la Cave comme à la Mairie , nous sommes vraiment chanceux !

Mercredi 16 février

Réunion à la Mairie à 18h. Pour cause de grippe, on ne peut vous en compter ici les détails mais faisons confiance à notre maire Sidney pour avoir fait du mieux possible. De toutes façons, comme dans la BD d'Astérix le Gaulois, ça finit toujours dans la bonne humeur devant un bon apéritif.

Du lundi 14 au dimanche 20 février

Après la folle tramontane, la pluie, voilà le froid qui s'installe sur notre village. Il est rare de voir tomber des flocons aussi longtemps. Toute la semaine, ils ont été là, plus ou moins nombreux avec de la tramontane qui finissait de geler tout le monde, au point que les maisons ont eu beaucoup de mal à se réchauffer. Si ça pouvait au moins annoncer un été chaud et normal ! On verra bien !

Samedi 12 février

La maison de Gilles et Annie semble au point mort. La pile de briques est toujours au même endroit. En tout cas, voilà une maison dont la dalle aura eu le temps de bien sécher. Quand les travaux reprendront, ça fera de l'animation du côté du Pujol. Quel dommage que Pierre ne soit plus là pour voir pousser la maison de sa fille cadette.