Décembre

 

Vendredi 31 décembre
La soirée, commencée chez Margarete avec de la soupe bien chaude destinée à réchauffer le groupe Koro venu tout exprès de Pia nous régaler de chants de Noël traditionnels espagnols (les villancicos), s’est poursuivie à la Chapelle aux senteurs de vin rouge tout aussi ‘’chaud bouillant’’, préparé comme de coutume depuis que lques années maintenant par Monique, entre friandises, jus de fruits, galette des rois, chants et compagnie, les instants passés entre les quatre murets de notre petite Chapelle disaient mieux qu’une pleine caisse de discours, combien il est bon d’être Planézol. Rendez vous l’année prochaine avec un bon chocolat espagnol au même endroit à la même heure.

Jeudi 30 décembre
A l’instar de leur cousin Thierry, Claude et Simone (tout de même un peu plus assidus à l’air Planézol, dès le 1er congé venu), ont ‘’roundinégé’’ dans le secteur en ces fêtes de fin d’année et, entre un petit tour au Perthus pour faire le plein de cigarettes, la chasse aux vieux ceps pour alimenter la cheminée de papa et maman, sans oublier la soirée à la Chapelle, le temps a filé et ils sont repartis comme ils étaient venus, souriants (peut être un peu moins au retour qu’à l’aller) en attendant, avec impatience déjà, les vacances de février.

Mardi 28 décembre
A l’occasion de la Noël, Thierry s’est offert en cadeau le plaisir de venir ouvrir en grand ses fenêtres qui donnent sur la Place de l’Eglise et profiter ainsi de l’air vivifiant de la tramontane. Entre petites balades et grands coups de main pour la taille des fruitiers, accompagnés en passant d’un petit VDN ou d’un petit rosé Trémoine, il a fait le plein de tranquillité avant de retrouver incessamment sous peu le ‘’train-train’’ quotidien parisien.

Dimanche 26 décembre
Le vespère, c’est bien connu, joue au chat et à la souris depuis que la vigne est vigne avec les vignerons se régalant, à peine larve, de ‘’s’affarter’’ des racines de nos sympathiques ceps condamnant ces derniers à une mort lente mais certaine et poussant le vice, devenu adulte, de s’accoupler en plein air et en pleine nuit, une fois le vigneron endormi. A force de pousser le bouchon un peu loin, l’INRA a fini par contrattaquer et mettre au point le ‘’Vespéral’’, une phéromone destinée à attirer les mâles dans des pièges (sortes de nasses à poisson, on rentre, on sort plus) avant qu’ils ne fécondent les femelles. La petite capsule à l’odeur attirante, est placée sur le haut du piège et les mâles passant dans le secteur, qui auraient mieux fait ce jour là d’être enrhumés, glissent au fond de la ‘’nasse’’ sans espoir d’en ressortir et se demandant même, peut être au passage où a bien pu passer ‘’Madame’’. Un grand merci à l’INRA pour ce système de lutte, écolo de chez écolo et à titre d’exemple, en une seule nuit, Yannick a retrouvé un jour un de ces pièges, rempli à ras bord, ce qui équivaut sûrement à plusieurs centaines de ces drôles de petites bestioles.

Samedi 25 décembre
En ce jour de Noël, dans ce drôle de monde où nous vivons, il est à souhaiter que les enfants du monde entier puissent au moins se réveiller ce jour là, sans peur, les yeux remplis d’étoiles et de paix.

Jeudi 23 décembre
Dès qu’il a cinq minutes, Pierre, retraité depuis peu, se promène avec ses deux bigles sur le terme et son sourire, à lui seul, dit combien il apprécie. De même que Momo, son copain de l’école communale, qui n’hésite jamais à la moindre occasion à venir respirer l’air du pays, il marche sur les traces de son enfance avec un plaisir évident et sûrement avec des souvenirs à chaque coin de vigne.

Lundi 20 décembre
La soirée de Noël à la Chapelle aura finalement lieu le mardi 28, nos amis Rasiguérois organisant leur rifle le mercredi 29, jour initialement prévu pour notre petit ‘’réveillon Planézol’’. Le groupe vocal Koro animera la soirée et, une chose est sûre, on va se régaler. Venez nombreux !
PS. Un grand BRAVO à tous ceux et celles qui ont mis la main à la pâte pour la crèche car elle est magnifique et elle sent même la ‘’bonne écurie’’.

Samedi 18 décembre
Ce jeudi 16, au stand de vente de nos amis Cassagnols, se tenait le pot de fin d’année et d’amitié des Vignerons de Trémoine.
Louis et Pierre, en quelques mots, retraçaient l’année écoulée qui, bien que traversée par quelques soucis de tramontane, grêle et manque d’eau notamment, se veut globalement positive au niveau des apports en Cave et des ventes directes.
Alors, par les temps qui courent, savourons le moment présent et la chance d’être Vigneron de Trémoine.
Comme d’habitude, les salés-sucrés accompagnés de nos vins tricolores, ont clôturé la soirée.

Jeudi 16 décembre
Pendant que, par un froid de canard, nos généreux vignerons préparent, dores et déjà, le millésime 2011, le trio de choc Hugues, Jean-Luc et Laurent, s’activent à température ambiante à ficeler, au Cellier, palette sur palette.
Les commandes vont bon train, d’ailleurs, le Rosé Médaille d’Or a vécu et, quand on les voit, l’un à la dégustation, le 2ème à la caisse et le 3ème aux cartons, on se dit que vraiment les vignerons peuvent dormir sur leurs deux oreilles.

Mardi 16 décembre
En ce début décembre, sur quatre petites ½ journées, se tenait à la Maison de Paul, un mini-stage ‘’certiphyto D1G24’’ organisé par le Centre de Formation Agricole du 19 avenue de Grande-Bretagne. Tour à tour, Messieurs Garcia, Arnaudies, Thierry et Fratantuono avec humour et simplicité, démontreront aux stagiaires combien l’agriculture moderne évolue vite et combien il ne faut pas s’endormir sur ses lauriers, sous peine de se retrouver à la traîne au niveau ‘’Normes Européennes’’.
Des produits phyto aux masques toutes catégories confondues et conseillées pour s’en protéger, en passant par des locaux tout de fer vêtus devenus obligatoires et fermés à double-tour sur ces mêmes produits, suivi d’un petit rappel sur l’entretien du sol, les pesticides, les maladies et les ravageurs, le respect de l’environnement (ZNT, abeilles, points d’eau…), réduction des doses, réglages des pulvérisateurs et patin et tutti quanti, sans oublier des potences aux normes et du ‘’matos’’ de nettoyage pour les appareils, c’est à se demander s’il ne vaut pas mieux être à trois pas de la retraite avec de la tranquillité en ligne de mire que trop jeune et un sac d’ennuis sur les ‘’cousteilles’’.
Un petit stage sympathique ‘’en famille’’ qui, de toutes façons, va devenir obligatoire (et payant) incessamment sous peu, et donc, à bien réfléchir, à effectuer sous notre clocher plutôt que Dieu sait quand et où…  

Dimanche 12 décembre
Comme elle est venue, elle est partie Carole, discrète et souriante, en cette fin novembre 2010, bouclant ainsi sa 17ème année de Secrétaire Planézole et restant, quoiqu’il arrive, désormais, celle ayant connu nos deux Mairies. Arrivée en février 94, elle exerce d’abord dans le deux pièces devenu depuis notre Biblio puis s’installe ensuite, courant été 2002 dans une flambante neuve Maison du Peuple. Aujourd’hui, son présent et son futur l’amènent vers la Communauté de Communes du Rivesaltais et, bonne chance à elle dans son nouvel environnement. Elle repassera bientôt afin de classer tout ce qui est à classer et laisser place nette à sa remplaçante Béatrice qui, n’en doutons pas, va se plaire chez nous. Début janvier, le 7, la population aura tout loisir de faire un dernier coucou à Carole à l’occasion des vœux du Maire jumelés à son pot d’au revoir.

Vendredi 10 décembre
Le Comité des Fêtes se réunissait mardi pour mettre au point la désormais traditionnelle soirée de Noël à la Chapelle. Les bénévoles ont rendez vous le samedi 18 à partir de 14 heures pour la confection de la crèche qu’il faudra drôlement bichonner, la Chapelle étant ensuite ouverte aux visiteurs curieux de venir découvrir santons, rois mages et petit Jésus. Soirée de Noël qui aura lieu le mercredi 29 entre les deux réveillons afin de permettre aux Planézols de souche notamment, de se régaler avec le vin chaud aux oranges de Monique. Le vide-grenier était aussi à l’ordre du jour et si le plus grand secret est de rigueur, on peut dire que la date sera déplacée de l’automne au printemps.

Mercredi 8 décembre
On l’avait perdue de vue, Margarete, au Soler, dans la salle Martin Vivès et la voilà au balcon de la Mairie, accompagnée de Monique bien ‘’engarrapée’’ à l’échelle, en train de décorer la Maison du Peuple et le reste du village en prévision des fêtes de fin d’année. Il ne manque plus maintenant que de la vraie neige sur les faux sapins.

Lundi 6 décembre
A la Maison de Paul, à 21 heures, le samedi 11, venez découvrir ZYKATOK (l’akoustik musik qui fait plaisir !). Entrée : 5€.

Samedi 4 décembre
Depuis une paire de jours, à quatre pas du village côté Latour, sur l’embranchement menant au Sarrat, une petite pelle monte et descend, va et vient, en un mot, ‘’roundinège’’ mais, patiemment et sûrement, élargit la sortie sur la D9 des deux jeunes ménages Puig. Une sortie délicate qui va sûrement être utilisée pendant trois siècles au moins, vu les générations prometteuses, alors il semble que c’était plus que raisonnable de penser à l’élargir.

Vendredi 3 décembre
Initialement prévue le 25 dernier, la visite de nos valeureux hommes et femmes du feu a finalement eu lieu quatre jours plus tard, le 29. En effet, Dame Pluie qui, bien souvent, leur sort des épines des pieds par paquets de dix (sauf cas d’inondation), les a taquinés ce jour là en s’amusant aux ‘’arroseurs arrosés’’. Mais chaque début décembre, quel plaisir de leur ouvrir en grand nos portes pour accueillir sourires, vœux et calendriers.

Jeudi 2 décembre
Souriante, rayonnante et heureuse au beau milieu de son stand, comme un poisson dans l’eau du Gourd’En Coq, notre Planézole Margarete présentait ce week-end au Soler, une large palette de ses produits faits maison et cousus main.
Des boules de Noël aux petits anges habillant à eux seuls et à souhait, un arbre de Noël nu comme un ver, en passant par les colliers, boucles d’oreilles, porte-bonheurs, carte-postales, sachets de lavande, magnets et compagnie, son stand à lui seul éclairait mieux que 1000 bougies la salle Martin Vivès. En plus, entre deux clients, pour ne pas tourner en rond, elle s’amène de quoi bosser sur place et à l’occasion, faire une petite démonstration de son talent.

Mercredi 1er décembre
La Biblio ouvre sa porte et sa fenêtre tous les vendredis de 17h30 à 18h30. Devant un emploi du temps de plus en plus chargé avec, notamment, le soutien scolaire, Martine a reçu l’aide du sympathique Alain qui la relaiera un vendredi sur deux. Lecteur assidu de la Biblio, il connaît bien les lieux et ne part pas en terrain inconnu. Un grand merci à lui pour le coup de main.