Octobre

 

Lundi 31 octobre
A Tautavel (Galerie Moretti), se déroulaient du 21 octobre au 1er novembre, le second salon de l’Artisanat d’Art et, comme l’an passé, nos phénomènes Planézols, Margarete (créations en paille), Alex (ferronnerie d’art) et Patrick (artiste peintre) y étaient bien présents. Malgré un public clairsemé, l’occasion était donnée de découvrir combien notre Haut-Canton recèle d’artistes en tous genres et, sans chauvinisme aucun, au milieu de toute cette panoplie de talents, les stands de notre trio éclairaient la galerie, pareils à ces cerises perchées tout en haut de nos babas au rhum du temps jadis.

Vendredi 28 octobre
John et Joanna qui, depuis de nombreuses années maintenant, reviennent en toutes saisons passer quelques petites journées dans leur mignonette maison de la Place de l’Eglise, semblent y prendre vraiment goût et, à les voir empiler du bois devant leur porte, c’est à se demander s’ils ne vont pas copier ces chers étourneaux qui, une fois débarqués dans le coin, ne peuvent plus se décider à quitter la région, au point de devenir sédentaires.

Mercredi 26 octobre
Rascle en main, le Jo, avant de commencer sous huitaine sa taille, se régale de placer son jardin en position ‘’hiver’’. Les matinées se rafraîchissent et sans y prendre garde, la gelée, un de ces quatre, nous tombera sur les oreilles. Les aubergines et les poivrons, petit à petit, se ratatinent et marquent, d’une certaine façon, la fin des haricots. Mais, reviendra vite le temps du motoculteur pétaradant et des semences et plantations à tout va.

Dimanche 23 octobre
En sport, souvent, l’appellation ‘’match du siècle’’ revient telle une ritournelle au point de les classer soigneusement par paquets de 10. Les vignerons, eux, en 2011, ont eu droit aux vendanges du siècle, au ‘’number one’’ depuis que la vigne est vigne et si le futur peut leur réserver encore de belles surprises, le passé, lui, ne les a jamais invités à pareille fête. Alors, une fois les comptes faits et bien faits, remercions, sans exception, le personnel de la Cave pour nous avoir tout simplement permis de rentrer en temps voulu ce qui donne un sens à notre vie.

Jeudi 20 octobre
Grand, fort et beau comme un Dieu de la mythologie grecque, avec chevillées au corps, les qualités intrinsèques de son ancêtre le Gaulois, le Gilou est volontiers rigolard, ripailleur, râleur pour la forme mais pas rancunier pour un sou, solide en amitié et comme tous les copains et copines de la ‘’tribu’’ Trémoine, se régale à l’occasion de ceRvOiSE bien fraîche. En ce 20 octobre, à force de se pencher sur une terre d’autant plus basse qu’il est grand et à vouloir sans cesse repousser les limites à ne pas dépasser, il subit une opération qui va le tenir éloigné du terme les six prochains mois. Le gaillard en a vu d’autres et s’en relèvera, et même si, inévitablement, la patience et les pantoufles seront de mise au quotidien jusqu’à la fin de l’hiver, tout est déjà finement ficelé dans son agenda pour mener à bon port son futur millésime. Prends bien soin de toi Gilou !

Mardi 18 octobre
Le labour d’octobre pour le vigneron ressemble comme deux gouttes d’eau à une volée de cloches annonçant une bonne nouvelle à mille lieues à la ronde. Octobre, c’est la récolte en cave et la ‘’soulageante’’ satisfaction du travail bien fait. Alors, quand l’heure d’hiver approche à grands pas, le vigneron dans son tracteur, laboure avec le même plaisir sinon plus qu’un touriste enclenchant la première aux portes de ses vacances.


Samedi 15 octobre
Les vendanges fraîchement terminées, le bibliobus est de retour amenant dans ses bagages, le beau sourire de Corinne, la Lesquerdoise. Il y en aura sûrement pour tous les goûts car Conchi, Sandrine et Sicie s’en sont données à cœur joie afin de faire le plein de livres jusqu’au printemps prochain, laissant le soin à Michel de bipper la longue liste sur ordinateur. Les assidus de la biblio vont se régaler.

Mercredi 12 octobre
Depuis trois ans maintenant, la cueillette des Icônes clôture, de la meilleure des façons, nos chères vendanges. Leur millésime 2011 désormais rangé soigneusement au rayon souvenirs et, tout allégés du souci quasi quotidien que ce dernier procure, les vignerons vivent ces rentrées Icônes comme des moments de détente où il fait bon rire et blaguer. Si sérieux et application sont de mise à la table de tri, tout se termine inévitablement par un bon déjeuner ‘’humidifié’’ de vin Trémoine.
PS : Bonne digestion au chien de Fabien qui, tel un ‘’pillou’’, s’est empressé de ‘’s’enrousséguer’’ tout le fromage rouge sans prendre ni le temps ni la peine d’enlever l’emballage.

Lundi 10 octobre
Quand, au hasard d’une promenade de santé, Jeannot, l’ancien caviste Planézol, 35 ans d’âge (62-96), rencontre au pied d’une table de tri son successeur Laurent, le sujet de discussion est tout trouvé. L’homme est resté sympathique mais, macarelle, la retraite a bon goût car pas moyen de lui mettre un sécateur au doigt pour participer au tri. Il s’en est allé tranquillement ‘’roundinéger’’ sur le terme qu’il connaît comme sa poche, en quête de gros grapillons.

Samedi 8 octobre
Dans les réunions bi-hebdo de notre chère Cave, bien souvent, pour ne pas dire toujours, le bons sens et la logique l’emportent sur tout autre sentiment. Mais, à saisir à l’improviste l’expression dégagée sur chaque visage des adhérents, on devine que cela ne se fait pas, surtout lorsque les hauts de gamme entrent en piste, sans pincement au cœur et claquement de dents et, à s’attarder sur le visgage de notre Président, on ne peut pas s’empêcher de penser : ‘’mal de caps !’’.

Jeudi 6 octobre
Ces vendanges à rallonge qui n’en finissent pas justement de se rallonger, posent un problème crucial aux vignerons qui ne savent plus s’ils doivent fêter la fin de leur cueillette, trois jours au moins avant, avec leurs vendangeurs ou alors le jour J sans ces derniers envolés sous d’autres cieux, lassés d’attendre et découragés. La ‘’colle’’ Jimenez, elle, a opté pour la première option.

Mercredi 5 octobre
Les Archers de la Tourèze s’installent à Tautavel
Les Archers investissent le complexe Jo Maso pour la saison hivernale. En effet les entraînements redémarrent le vendredi 14 octobre en salle.
Horaires d’entraînement :
Lundi, mercredi et vendredi de 18h30 à 21h30
Pour les débutants le matériel (arc, flèches, petit matériel) est prêté par le club pendant la première année.
Nous vous proposons 2 ou 3 séances d’initiation avant de prendre la licence fédérale (adulte : 70€, Jeunes : 40€). La licence fédérale permet de profiter de l’ensemble des actions fédérales et également d’une assurance spécifique « Tir à l’arc ».
Venez nous rejoindre pour essayer et participer au développement de cette discipline olympique.

Mardi 4 octobre
Le Laurent, il a beau ‘’roundinéger’’ trois fois dans tout le terme en cours de saison, jusqu’à user ses pauvres souliers afin d’inspecter les travaux finis, et le moment venu, passer à ‘’la pompe à degrés’’ tous les voyages sans exception, il n’hésite pas, lorsque l’occasion se présente, de prêter main forte à un vigneron en difficulté.

Dimanche 2 octobre
En marge des vendanges, à l’endroit même où courant mars, sous des intempéries, le mur d’Alex s’est ‘’asboudragué’’ comme une vieille chaussette dans notre paradis communal, patiemment et méticuleusement, Margarete apporte sa touche féminine pour redonner, bougainvillées entre autres à l’appui, une touche verte à ce coin de jardin qui a souffert de la mise en place d’un nouveau mur.

Samedi 1er octobre
Benjamin retourne à la source…
En effet Benjamin tout frais sorti de l’école de gendarmerie de Tulle vient d’avoir son affectation : cela sera au peloton autoroutier de Bromont Lamothe dans le Puy de Dôme. A 20mn de Riom ville où il a vu le jour il y a 24 ans et où son frère Julien habite.
Tant mieux pour Gilles et Annie qui feront le déplacement pour voir toute la famille.