Juin

 

Dimanche 29 juin
Les visites de Guy, Conseiller Général du canton de chez nous, sont, à chaque fois, parfumées de thym, romarin, eau de l’Agly, vins de terroir et authenticité. Qu’elles soient bonnes ou inquiétantes, les nouvelles apportées qui, de toute manière, ne sont que reflet, réalité et changement d’un XXIème siècle aux antipodes de son prédécesseur, n’empêchent nullement le Conseil Municipal de se régaler de passer, à chaque fois, un bon moment avec lui. La réunion se poursuivait autour d’un sympathique apéritif offert par Eric qui fêtait, le jour même, ses 40 ans.
Moltes gracies Eric i per molt anys !!!

Vendredi 27 juin
Pour cause de météo pas franchement fiable, la soirée de la St Jean s’est déroulée pépère à la Maison de Paul avec au menu, notamment et pour changer, une superbe paella (made in Benjamin). Les enfants, entre les gouttes, se sont régalés de jouer sous les pins Loubet de Sceaury pendant que les adultes, en connaisseurs, appréciaient, une fois de plus, tout en ‘’tchatchant’’, nos vins de terroir. L’heure des torches et lampions venue, le cortège de feu et de flammes, traversant le village, s’est rendu au terrain de foot où, toujours, des étoiles innocentes plein les yeux, les enfants ont embrasé le bûcher. Cafés et gâteaux clôturaient sur place une de ces belles soirées Planézoles qui jadis étaient légion mais qui aujourd’hui, se comptent sur les doigts de la moitié d’une main.


Mercredi 25 juin
La tournée phyto de fin de printemps (une fois minutieusement notés sur le calepin ‘’Laurentin’’ les petits soucis ‘’vignolesques’’) ressemble à une belle balade parsemée de ces paysages et horizons ancestraux qui tiennent tant à cœur et pendant laquelle, grand est le plaisir de côtoyer ces vignerons tout aussi ancestraux qui sont, en fait, en ce bas monde, les véritables jardiniers du Seigneur.

Lundi 23 juin
En ce week-end de la St Jean, les aficionados de la rando moto se sont, une nouvelle fois donné rendez-vous ‘’au pain’’ avant de s’élancer à travers maintes pistes poussiéreuses direction le village de Villecèque-des-Corbières, dans l’Aude. Guidés par Jean-Mi et Sid qui ne sont pas nés de la dernière ‘’llapinade’’, les motards, tels des chenilles processionnaires pétaradantes, vont se régaler de découvrir, une fois de plus, des horizons nouveaux quitte, pour cela, à avaler du ‘’poulsarras’’ à n’en plus finir.

Samedi 21 juin
Le plafond du préau de l’école communale devenu depuis la fermeture de cette dernière (1971) un lieu de reproduction privilégié pour les hirondelles et rouge-queue, se voit recouvrir d’un placo tout blanc et tout neuf manière de mieux isoler d’une part la biblio qui est au-dessus et rendre, d’autre part, son lustre d’antan à un préau rempli de mille cris et souvenirs.

Jeudi 19 juin
La période de la floraison envolée, les raisins toutes catégories confondues, se régalent de grainer sous l’œil observateur et professionnel du vigneron qui a déjà, du coup, sa petite idée sur le millésime en cours.

Mardi 17 juin
Au bas du village, l’ancien ‘’jardinot’’ ou ‘’fa temps’’, Monsieur et Madame Jean, d’avril aux vendanges, se régalaient de s’y prélasser au soleil, fait peau neuve d’un seul coup d’un seul. Aidé par Alex et Hervé, Bruno ne ménage pas ses efforts, installant barbecue et tonnelle rustique faite de cañis et de lloses, en prévision de sympathiques apéritifs estivaux. Quant à Yves, surpris à peindre à la volée, carton sur carton, il annonce à lui tout seul, les prochaines Musicales de l’Agly (du 10 au 13 juillet).

Dimanche 15 juin
La Commission Technique s’est réunie récemment à la fraîche, dans le local dédié à la dégustation pour discuter tranquillement, entre autre, de la future tournée phyto. Autour de Laurent, chef suprême et incontesté, les équipes, dans la joie et la bonne humeur, se sont portées volontaires pour, au cours de la prochaine quinzaine, passer en revue l’ensemble du vignoble, manière de vérifier que tout baigne dans l’huile.

Vendredi 13 juin
A deux pas du village, cisailles en mains, Pierre, dans le ‘’lladouner pelut’’ de son frangin, ‘’ascapite’’ à tour de bras les sarments qui commencent à faire bouchon dans les ‘’llaques’’ et qui, le moment venu, embarrasseront le passage de la voute et du tracteur.

Mercredi 11 juin
Chaque printemps, le Gourd’En Coq, véritable icône pour les Planézols qui, tous sans exception, y ont fait leur premier plouf, est là, immuable, inamovible, inébranlable, dans sa tenue d’été, pour offrir à tire-larigot, jusqu’aux vendanges, la fraicheur de son ombre et de son eau, aux plus petits comme aux plus grands.

Lundi 9 juin
Benjamin, gérant du Fournil de Vingrau, 14 rue Maréchal Joffre, se propose de vous livrer à domicile ses produits frais fabrication maison : paella, grillages, poulet aux légumes…
Pour de plus amples informations, prière de le contacter au 06 58 72 96 60.

Samedi 7 juin
 
Inscriptions pour le repas de la St Jean du lundi 23 Juin, auprès de Sandrine (dépôt de pain tous les matins à 10h au cellier) jusqu'au mercredi 18 juin inclus.
Cette année paella au menu ; 13€ pour les plus de 15 ans, 8€ en dessous.

St Pierre le dimanche 29 juin, sur la place de la mairie, auberge espagnole, en compagnie du groupe « The Fool Chickens »

 

Jeudi 5 juin
Au tournant du 1er parapet, sortie Rasiguères, le Fabien, depuis peu propriétaire de l’ancien garage de l’ancien Maire Charles, s’amuse à bâtir une petite murette côté tramontane, manière que cette dernière ne l’agace pas trop quand l’envie (et connaissant le bougre, elle lui viendra souvent) le prendra de siroter aux étoiles un rosé frais Trémoine de derrière les fagots.
PS : Un gros bisou à Yannick et… avec un jour de retard, à Magalie et Pierre.

Mardi 3 juin
Petite réunion en comité restreint à la Maison du Peuple pour tirer les grandes lignes de la St Pierre et la St Jean et si quelques ‘’bricolettes’’ restent encore à fignoler, côté St Jean entre autres, les milliers de pommes de terre sous papier alu et la saucisse et compagnie d’un kilomètre de long sont remplacés, à la grande joie des grilleurs, par une paella made in Benjamin. Quant à la St Pierre, le repas se fera sur la place à l’ombre du platane de la Révolution avec une animation musicale en lieu et place du traditionnel film projeté sous les pins de Monsieur Loubet.
Ne pas oublier de s’inscrire auprès de notre boulangère Sandrine.

Dimanche 1er juin
La station d’épuration, pauvrette, résiste tant bien que mal depuis plus de deux décennies aux produits en tous genres du XXIème siècle. Alors, après un premier passage début avril, Bastien et Jérémy reviennent pour remplacer les deux poutres béton, ‘’mastéguées’’ jusqu’à la ferraille telles des bigarreaux par des ‘’cucs’’ et, à les voir manipuler avec tant de délicatesse à la mini-pelle ce bloc de béton, il n’y a qu’un seul mot à dire : CHÂPEAU !!!