Lundi 31 août
Sous l’éolienne repeinte ‘’verte prairie’’ par Claude et Simone, voilà déjà quelques années, le casot de leur papa René commence sérieusement à battre de l’aile. Alors Sid se fait grand plaisir en souvenir de son oncle, de retaper les vieux murs malmenés par le temps qui passe.


Samedi 29 août
Il est fortement recommandé, en prévision d’un’’ lâcher de boue’’ dans les bacs de décantation, de faire place nette des vielles boues séchées, manière d’accueillir les nouvelles dans les meilleures conditions et du coup, la brouette et la pelle de la station sont de sortie.


Mercredi 26 août
Les nouvelles cages sont arrivées au terrain de foot et l’équipe de Maxime et Jo s’est chargée de les mettre en place. Il y aura sûrement de belles parties disputées en nocturne durant les vendanges.


Dimanche 23 août
A une encolure de l’ouverture des quais de Trémoine, la récolte s’annonce saine et prometteuse. Les quelques œufs d’eudémis qui viennent ‘’roundinéger’’ ici et là sur le secteur sont déjà comptabilisés sur le carnet de Laurent, et il y a fort à parier qu’ils ne feront pas de vieux os.

Jeudi 20 Août
Quelques pétanqueurs égarés par une douce fin d’après midi d’été, se sont régalés, l’espace de deux ou trois parties , de retrouver une once de cette ambiance d’antan où Sylvio, Dédé, ‘’Peps’’……tout de Classe, ‘’tchatche’’ et don prononcé pour la Commedia Del Arte vêtus , régalaient à tire-larigot le public, contribuant, sans même se douter, à rendre la pétanque Planézole éternelle.

Lundi 17 août
Après avoir laissé passer le temps de la réflexion, nos sympathiques tourtereaux Planézols, Magalie et Eric, entourés de leurs oisillons et familles, se sont dit OUI sur la Place de la Mairie, à l’ombre du platane de la Révolution ; une place aux airs de fête, témoins du bonheur de deux enfants du pays. L’église St Pierre, devenue trop étroite d’un seul coup pour l’évènement, accueillait ensuite les ‘’jouvenots’’, manière de sceller définitivement l’union devant le bon Dieu et retrouvait, par la même occasion, l’ambiance et le parfum des messes d’antan. Sous les confettis, les ballons de rugby et le son de cloches fêlées, les nouveaux mariés quittaient l’église pour se retrouver un peu plus tard au milieu des convives, dans le parc de Monsieur Loubet où un apéritif de derrière les fagots était offert à la population. Et puis, jusqu’au bout de la nuit, là bas, du côté de Maury, au son des trompettes et flonflons, la soirée s’est poursuivie entre parents, mariés et amis. Souhaitons une pleine benne de bonheur à Magalie et Eric et que la route sur laquelle ils s’élancent aujourd’hui, soit au moins aussi belle que celle sur laquelle ils sont déjà…


Samedi 15 Aout
C’est avec un immense plaisir que nous recevons des nouvelles de notre Ami ‘’Boudu’’, que personne ici au village (qu’il se rassure) n’a oublié. Comment pourrait-on d’ailleurs oublier une personne d’une telle gentillesse qui a su, l’espace d’un été, se faire aimer de tout le monde. Si, son niveau de jeu à la pétanque était plutôt moyen, jouer avec ou contre lui ,vous envoyer tout droit dans le monde merveilleux de Marcel Pagnol. Merci encore à lui pour son passage rempli d’Amitié et son aide aux vendanges 1983.Aussi, sans toucher à la moindre virgule, voici ici même, son message tout en nostalgie pour ses amis Planèzols.
Je voudrais encore une fois témoigner de toute ma reconnaissance et de toute mon affection a tous mes amis de Planèzes D'abord Sidney et Brigitte, ainsi que Sissi,Claude,Simone,Nancy ,Thierry C'est grâce a mon ami de toujours,, Sidney, que je suis venu pour la première fois à Planèzes Nous avions été camper avec Brigitte, Michèle et Jacques Je pense aussi a Henri (Leri)  qui m'a plusieurs fois accueilli chez lui Je l'embrasse ainsi que Martine et Pierre Je pense a ceux qui nous ont quittés, plus particulièrement Jean Puig et Gilles

Maintenant je voudrais assurer de toute mon affection Jean Coll et sa copine, ainsi que Georges et Josette Jourda, Robert Puig et son épouse, (Robert qui est maintenant arrière grand père a 57 ans !!!),Joseph Jimenez

Je me rappelle des baignades aux Roques Noires, au "Gours d'en KOk", et des parties de pétanque, a Rasigueres Une fois, en faisant équipe avec Léon Fons,j'étais arrivé en "finale de la consolante"
Entre autres Georges était spectateur

Voilà, le 29 juillet 2006 j'ai épousé Christine

Si mes amis souhaitent me donner de leurs nouvelles, ils peuvent me contacter au 0615015240 ou m'adresser un email à bphilippe1411@gmail.com Bien amicalement a toutes et tous

CyberBoudu

Vendredi 14 Aout
Un triste spectacle attendait Eric la semaine dernière sur la Tourredeille, au coin de sa vigne. Pèle mêle, toute une cargaison de déchets a été déposée là, sans l’ombre d’un début de civisme. Planches et pointes, faïences, petits bibelots, barrières en bois, bidons d’huile, fontaine émaillée, chiffons et compagnie à même le sol, a de quoi dérouter et laisser pantois, alors que le canton a la chance de posséder une déchetterie sur Latour de France. Alors, Eric va devoir tout remballer direction la déchetterie, corvée dont il se serait bien passé, aux portes des vendanges. Et comme dirait son père Jean Pierre : ‘’Il y a vraiment des coups de pieds au cul qui se perdent.’’

Mercredi 12 Aout
Comment ferait-il le Fabien sans l’aide de ses amis pour poser sur le toit de son futur garage des tuiles à l’endroit et bien alignées ? Mais il a beau rouspéter du matin au soir, il a ‘’quand même’’ quelque chose de sympathique qui fait qu’à l’occasion, on se régale de lui donner un coup de main.

Lundi 10 Aout
Le Jo, pour qui l’heure de la retraite sonne officiellement en Février prochain, commence à faire le tri de son ‘’matos’’, et, à le voir ‘’rasséguer’’ les manches de ses ciseaux, c’est à se demander s’il ne veut pas tuer dans l’œuf l’idée que l’envie de tailler reviendra peut être le taquiner l’hiver prochain.

Samedi 8 août
Grand bravo aux deux copains de toujours qui, après avoir partagé en près de deux décennies tant d’agréables moments, ont obtenu le même jour et pratiquement à la même heure, leur permis de conduire.
Et merci à Corinne  pour son savoir faire et son professionnalisme.



Jeudi 6 août
En ce 31 dernier, petite escapade Ostinatienne à Campoussy où le groupe s’était déjà produit voilà quelques années. Au programme du ‘’récital’’, un mélange d’anciens et de nouveaux morceaux qu’aurait sûrement apprécié notre éternel Monsieur l’Abbé Duval et qui ont fait l’unanimité auprès du nombreux public. Un concert bien ficelé, tout de fraîcheur contenu et qui, cerise sur le gâteau, a amené un bel orage sur notre Fenouillède.
PS : En ce jour anniversaire, un bon rosé frais Trémoine à la santé de Jean-Mi qui, tout là bas au fin fond de l’Espagne, fait griller de la saucisse avec du bois de figuier.

Mardi 4 août
Après la mise en place des vannes, la débroussailleuse ‘’roundinège’’ à la station d’épuration, manière ‘’d’ascapiter’’ la végétation envahissante. Et si la repousse des plantes américains centenaires ‘’asboudrague’’ de temps à autre le fil de la ‘’débrou’’, la patience est de rigueur et place nette sera faite d’une manière ou d’une autre.

Dimanche 2 août
Comme leurs confrères et consœurs, grenaches, carignans, syrahs…, les starkrimson, royal gala, reine des reinettes, golden delicious… mettent à profit un été clément pour mûrir à vue d’œil, aiguisant hélas, par la même occasion, le flair et l’appétit de nos chers sangliers.