Vendredi 31 mars
Les Jourda père et fils, à chaque début de printemps et en ‘’sève montante’’, parcourent leurs parcelles de syrah dans le but de redonner (par le biais de l’ancestrale technique du greffage), une seconde chance aux pauvres ceps qui, issus du monde nouveau des greffés soudés, ont parfois la vie qui ne tient que par un fil.

Mercredi 29 mars
A la Maison de Paul en ce jeudi 30 :
20h : Projection : ‘’ Alléluia ! ’’ (Documentaire)
21h30 : Concert : Pédilive Banquise. (Musique et projection).
Une visite s’impose.

Mardi 28 mars
Débroussailleuse en bandoulière, Margarete fait le tour du village afin de ratiboiser tout net les herbes qui se régalent de pousser en ce début de printemps pluvieux, et ce faisant, tourne définitivement le dos à la pratique du glyphosate.

Dimanche 26 mars
Inquiétée par une flaque d’eau suspecte sous son évier, provenant après vérifications d’une ‘’soudure cuivre’’ ayant fait son temps, Paulette, l’eau du réseau une fois fermée, a pu tranquillement faire appel à notre plombier planézol Fabien pour régler l’histoire.

Samedi 25 mars
Sur des clichés de ruisselets chantant remontant les nappes et le moral, d’un Tamarin couleur chocolat annonçant de belles baignades et d’une l’horloge qui sans jamais avancer ni reculer d’un pas est toujours à l’heure, n’oubliez pas le changement d’heure ce week-end.

Vendredi 24 mars
Un vigneron-laboureur, passant et repassant sans se lasser au beau milieu de ses chères vignes, est en droit de se poser légitimement la question : ‘’Y a-t-il plus heureux que moi en ce bas monde en cet instant précis ?’’

Jeudi 23 mars
Ce samedi 25, à 21h à la Maison de Paul :
The Fakir Orchestra (electro-jazz).
Entrée 7 euros. Venez nombreux.

Mercredi 22 mars
Communément appelée ‘’patate’’ par bon nombre de nos jardiniers, les Bintje, Charlotte, Mona Lisa, Spunta et Cie, se sèment de génération en génération en février-mars, et si possible en tenant compte de la bonne humeur de Dame Lune.
Les tubercules religieusement déposés dans les sillons soigneusement tracés, mettront 2 à 3 semaines pour pointer le bout du nez.
Et ce n’est pas le bout du monde, juste l’affaire de 4 ou 5 arrosages et binages pour les amener aux portes de l’été, synonyme de fin de cycle.

Lundi 20 mars
En ce 20 du mois, mieux que quiconque, les fleurs ‘’ascampillées’’ dans le terme nous annoncent le printemps.

Samedi 18 mars
A l’entrée du terrain de foot, notre sympathique ferronnier Alex, se penche soucieusement et sérieusement sur sa dernière acquisition : un vieux manitou en pleine retraite.
Mais, une fois effectuées les réparations et modifications indispensables, il pourra compter sur un sacré outil qui, tout en reprenant du service, va bien lui simplifier la vie.

Jeudi 16 mars
La période de taille pratiquement remisée au placard jusqu’à l’automne prochain, la plupart des vignerons de Trémoine se penchent désormais sur l’épandage de l’engrais. Et dans ces cas-là, le gros ‘’matos’’ est de sortie et même si ce dernier ne fonctionne que trois jours par an, il évite bien souvent de se retrouver un seau de 15 kg autour des coudes ou du cou et qui occasionne, au bout du compte et à tout coup, tendinites et torticolis.
Ps : gros bisous au PDG.

Lundi 13 mars
En cette période de pré-printemps et de sève montante, l’occasion est belle pour Jean-Claude le Rasiguérois, de prendre plaisir à greffer quelques branchettes de cerisiers Van et Burlat. Et, pas né de la dernière pluie et dextérité oblige, les greffons n’ont aucun souci à se faire.

Samedi 11 mars
Le schéma directeur qui, ‘’fa temps’’, fut créé dans l’optique de plantations à 2,50 m sur 1 (4000 pieds/hectare) pour faciliter les labourages, rend bien service aujourd’hui aux vignerons qui se contentent, vite fait bien fait, à petites doses, de désherber l’entre-rang avant de confier le reste aux tracteurs et charrues.

Jeudi 9 mars
Petites taquineries au Gonessien Jean-Mi (95) dont l’Amitié plane bien au-dessus d’un ‘’classico’’ ou d’une rivalité OM- PSG de derrière les fagots et qui ne manque jamais de revenir régulièrement sur le site planézol.

Mardi 7 mars
Samedi, une belle pluie suivie d’un orage de derrière les fagots, s’est abattue sur le village amenant sur son passage une ‘’coucherette’’ sympathique de ‘’granisse’’ et 55 mm d’eau supplémentaire qui, espérons-le à la longue, finiront par remettre en service les sources dont nous avons tant besoin.

Dimanche 5 mars
En ce 5 mars, sur des photos d’une Llagonne enneigée, une pleine benne de bises à l’Ami Georges.

Vendredi 3 mars
La traditionnelle dégustation des vignes dédiées qui fleure bon le printemps vient rappeler, à travers ses nombreux échantillons, combien sécheresse d’été et temps mi-figue mi- raisin aux vendanges sont venus plus ou moins taquiner nos cépages.
Vient rappeler également, combien sont essentielles les réunions bi-hebdo en temps de cueillette où le doigté et la vista de ‘’ l’état-major’’ Trémoine au grand complet, avant même que le raisin ne soit cueilli, ont déjà récolté les médailles.

Mercredi 1 mars
Quatre nouvelles médailles, toutes issues du millésime 2015, rejoignent aujourd’hui le ‘’salon aux trophées’’ de la cave Trémoine.
Or : Loubet de Sceaury, CRV, concours grenache du monde.
Or : Excellence du château Cuchous, CRV Caramany, Concours Général Agricole à Paris.
Argent : Barral de Trémoine, CRV et Moura Lympany, CRV, Concours Général Agricole à Paris.
Une juste et belle récompense pour une coopérative qui tout simplement, va toujours de l’avant.