Mardi 27 février
Le second salon des sports mécaniques du Roussillon se déroulait ce week-end à Saint-Estève, avec une grande exposition de véhicules d’occasion en tout genre et catégorie.
Et bien sûr, tombés dans la marmite de la mécanique déjà tous petits et bien avant de fréquenter l’école communale, Simone et Claude, en vacances au village, ne pouvaient manquer ce beau moment.
Du coup, l’ancêtre du J7, tout de vert vêtu, a passé le col de la Dona pour aller parader tout rutilant à l’espace St Mamet Stéphanois.

 

Dimanche 25 février
Les travaux de rénovation du canal d’arrosage Touril sont mis ces derniers jours en veilleuse pour cause de ‘’lâcher d’eau’’ au barrage ‘’Carmagnol- Cassagnol’’.
Si l’histoire ne fait sûrement pas les affaires de la société responsable des travaux, il est bien agréable d’entendre l’Agly couler et de voir la bonne bouille resplendissante du Gourd’En Coq et du Tamarin.

 

Vendredi 23 février
Les arrachages massifs de nos vignes font le bonheur de celles et ceux qui se chauffent au bois.
Aussi, lorsque l’occasion se présente, il est conseillé de remettre à plus tard les belles siestes et sortir ciseaux, tronçonneuse et huile de coude pour refaire son stock de souches.
Ne reste plus ensuite qu’à se faire plaisir à tout bien aligner et ranger.

 

Mercredi 21 février
Les ciseaux huilés et rangés jusqu’à l’automne prochain, les Jourda, père et fils, vaquent à des occupations moins contraignantes.
Le fiston Yannick passe en revue les baguettes de syrah et le papa Georges brûle les bordures tout en discutant, à l’occasion, avec ses vieux copains de l’école communale.

 

Lundi 19 février
Le petit Léo de la Place de l’Eglise a bien grandi et aujourd’hui, le voilà avec tout son matos, co-responsable d’une fresque géante qui va enjoliver, chez nos amis Tourils, la murette qui abrite le terrain de jeux des enfants.
Le travail sera long et minutieux mais quand on se souvient de la beauté de la banderole des Musicales que ‘’l’artiste’’ a réalisé, il n’y a pas de souci à se faire.

 

Samedi 17 février
Dans ce monde merveilleux qui est celui de la viticulture, les arrachages définitifs font de plus en plus souvent tâche d’huile dans un paysage où, chênes et broussailles, petit à petit et inéluctablement, remplacent le cep qui, à lui tout seul, depuis plus d’un siècle et du bout de ses bras, maintient l’équilibre et la vie dans notre beau pays.
Et vu que nos enfants, dorénavant, vont chercher bien loin ce que leurs aînés ont trouvé si facilement devant leur porte, le processus n’est pas près de s’inverser.

 

Jeudi 15 février
Comme dans le conte de Grimm où 7 petits nains étaient couvés des yeux par une blanche princesse, les sept muriers platanes de la Chapelle, plantés voilà déjà quelques années, bénéficient de soins constants de la part de Margarete qui ne ménage pas ses efforts pour que ses protégés puissent ‘’s’accamper’’ en toute liberté.

 

Mardi 13 février
Place de l’église, la porte du garage jmR mécaniques s’ouvre sur toute une panoplie de belles cylindrées tout âge et couleur qui, parfois, donnent du fil à retordre à Jean-Mi et Boris mais qui finissent au bout du compte par ‘’pétarader juste’’, une fois passées entre les mains du duo.

 

Dimanche 11 février
L’humidité ambiante, qui s’est installée depuis belle lurette déjà au sein de notre vieille église St-Pierre, laisse apparaitre ici et là des signes tristounets de plâtre plus ou moins ‘’asboudragué’’.
Aussi, après avoir pris de précieux conseils auprès de notre ébéniste Patrick, Margarete et Monique vont parer au plus presser afin de limiter autant soit peu les dégâts.

 

Vendredi 9 février
Sur le bas du village, la vieille maison qui dans le temps appartenait à la famille Jean est en travaux.
Exit les cloisons et petites pièces qui ne sont plus d’actualité  et place aux espaces plus grands avec isolation de derrière les fagots à la clé.
Et à la manœuvre, le sympathique Jacques Sanchez (Saint-Paul de Fenouillet), bien connu au village pour avoir de, A à Z, sous ‘’l’ère Navarro’’ effectué toute la maçonnerie de la Maison de Paul et qui aujourd’hui, installé à son compte, se régale de revenir au ‘’Pays’’ à la première occasion.

 

Mercredi 7 février
En ce samedi 10 à la Maison de Paul à 21 heures, concert avec le groupe : Kill Your Idols.
Sept musiciens (1 trompette, deux trombones, deux saxs baryton et deux saxs basses) rendent hommage à un des groupes historiques du Rock avant-gardiste : Sonic Youth.
Qu’on se le dise  !!!

 

Mardi 6 février
Quelques clichés de paysages et d’animaux sauvages venus en droite ligne d’Afrique du Sud (Johannesburg), envoyés par un ‘’pallagou planézol’’ plus habitué à voir ‘des lièvres et faisans plutôt que des rhinocéros et éléphants, et à qui il est fortement recommandé de laisser photographier ‘’les autres’’.

 

Dimanche 4 février
Derrière notre belle chapelle du 11ème siècle, Pierre se régale d’aller et venir, labourant sa parcelle d’arbres fruitiers tout en mettant à profit le moment où la terre est bonne à être retournée.

 

Vendredi 2 février
Dans la ruelle qui jadis menait tout droit chez le petit Vincent Aymeric, les sympathiques nouveaux venus planézols, Barbara et Richard, décapent une vieille table à coups de raclettes et d’huile de coude.
Installés depuis peu au village, souhaitons qu’ils s’y plaisent et apprécient sa légendaire tranquillité.