Août

 

Dimanche 31 août
Le premier contrôle de maturité a eu lieu vendredi et, d’écouter vrombir le mixeur qui prend plaisir à ‘’esclaffer’’ tout ce qu’on lui présente, ça laisse forcément songeur quant à la rapidité d’une année écoulée. Mais, puisqu’il faut bien retourner vendanger dans les ‘’llaques’’, autant le faire le plus tôt possible. Les contrôles ont déjoué un peu les pronostics qui voyaient une rentrée plus tardive que l’an passé, mais, vu les degrés élevés sur pratiquement tous les cépages de base, un deuxième contrôle aura lieu demain 1er septembre avec possibilité de rentrer du muscat mercredi en attendant la suite.

Samedi 30 août
Le 13 et 14 août derniers, notre jeune association Les Archers de la Tourèze (créée seulement en 2004), organisait de main de maître l’ultime compétition du Championnat de France Vétérans de tir à l’arc en campagne. Aujourd’hui, forte de 25 licenciés, dans un village qui tire la langue, et pour arriver à 100 habitants et par manque d’eau et sécheresse, l’Association s’est coupée en 4 et Benjamin en 8 pour que tout fonctionne à merveille. De la bouche même des quelques 120 archers ravis d’être venus des 4 coins de France dans notre arrière pays, les 2 jours passés dans notre petit village resteront pour eux un excellent souvenir. Tout a marché comme sur des roulettes sauf eux qui ont ‘’roundinégé’’ de la Chapelle au Roc en passant notamment par le cimenté, le Pla et les Counties pour le 1er parcours. Le 2ème leur faisant visiter les bords de rivière (nettement plus rafraichissants) et le côté nord-ouest du village.
Deux parcours, deux jours, 48 cibles et quelques 150 flèches plus tard, chaque archer s’est retrouvé au jardin de Monsieur Loubet (qui est aux Planézols ce que le Vélodrome est aux Marseillais) pour assister aux résultats et à la remise des médailles.
Que les vainqueurs, toutes catégories confondues, ne s’offusquent de ne point trouver ici même les résultats de la compét, il suffit de cliquer sur le site officiel des archers pour avoir jusqu’au moindre détail.
Après que notre sympathique 2ème adjoint Monique, remplaçant au pied levé notre Maire Sidney, souhaitait la bienvenue à tout le monde, le discours du Président Gilles empreint de beaucoup d’émotion, est allé droit dans tous les cœurs et surtout dans celui de son rejeton qui a dû prendre à bras le corps la responsabilité d’une telle manifestation, son papa (pour cause de nouveau travail) n’ayant pu se libérer les jours J.
A Planèzes, comme dans les Gaulois d’Astérix, tout bon moment se termine en apéritif organisé avec cacahuètes et compagnie, mais par contre, c’était sûrement la 1ère fois que la Marseillaise retentissait dans notre petit jardin béni.

PS : N’oublions pas de remercier :
- La région Languedoc-Roussillon
- Le Conseil Général 66
- La Jeunesse et Sports
- La Municipalité
- La Fédération Française
- La Ligue Languedoc-Roussillon de tir à l’arc pour leur aide financière sans laquelle rien ne serait possible.
Merci, bien sûr, à tous les arbitres et à tous les bénévoles.
Rendez-vous est donné par les Archers de la Tourèze au printemps 2009 pour d’autres aventures.

Vendredi 29 août
Près du lavoir qui surplombe magnifiquement, et le Tamarin et le Gourd’En Coq, se trouvent nos 3 superbes gîtes Carignan, Lavande et Mica. Sans dépareiller le moins du monde dans le paysage, le petit barbecue fait maison par Hervé y trouve tellement sa place que les gamins que nous ne sommes plus depuis longtemps jureraient qu’il y a toujours été. On ne peut que le féliciter pour avoir pris autant de soin à le mettre en place afin de faciliter les grillades à nos amis ‘’touristes’’.

Mercredi 27 août
Les vacances se terminent pour tout le monde. Pour preuve, les travaux chez Monsieur Loubet ont repris depuis lundi et l’équipe à Navarro s’applique à repiquer les murs après 3 semaines de congé. On retrouve avec plaisir Christian et Jacques qui auront bientôt la compagnie des plaquistes. Quant à Christophe, le 3ème larron, les vacances ne sont pas prêtes de se terminer car il est officiellement à la retraite depuis le 31 juillet.
Alors, bonne retraite Christophe !

Mardi 26 août
Les réunions de cave commencent à se multiplier. Un des signes avant coureurs que d’ici peu les ‘’colles’’ se ‘’passégeront’’ dans les vignes, est la mise en place des bennes avec petite couche de peinture rouge alimentaire en prime. Traditionnellement, depuis quelques années maintenant, à la sortie d’une réunion, la benne d’Henri est hissée sur son J7 par la jeunesse montante, Bastien, Eric, Pierre, Willy… sans oublier Robert, la jeunesse montante depuis longtemps. Une fois la benne en place, le plus gros du travail est fait.

Lundi 25 août
En ce jour de fin d’été où l’on renifle à pleins poumons des parfums de vendanges, nous souhaitons à Claude un bel et joyeux anniversaire. Qu’il fasse au village le plein de calme et de tranquillité avant d’attaquer une nouvelle année scolaire.

Dimanche 24 août
Le Fenouillèdes, ce cher Fenouillèdes dont nous faisons partie est en train de sécher sur pied. Pas un nuage à l’horizon, des soleils et des soleils annoncés à tire-larigot sur l’Indep au rayon météo et le comble du comble, un barrage de Cassagnes-Caramany prévu pour résister à 2 ans de sécheresse et qui ferme ses vannes de ¾ parce que son niveau dégringole à vue d’œil. Le Gourd’En Coq est descendu de 40 cm, les traces sur les cailloux en témoignent, et les poissons se retrouvent piégés dans des trous d’eau. Ceux qui sont chanceux seront récupérés par bénévoles et pompiers afin d’être rejetés dans un grand lac en aval ; pour les autres, c’est l’incinération qui les guette à l’usine de Calce. Quelle tristesse !

Samedi 23 août
Claude, à Planèzes pour une petite semaine de vacances, s’est mis en tête d’installer un système d’arrosage pour que sa maman Sissi se fatigue le moins possible à courir derrière les plantes avec arrosoir et compagnie. Après avoir enlevé un vieil évier en ciment usé par les coups de battoir d’au moins quatre générations de nos aïeules, il a perché tout simplement une cuve plastique de 10 hectos sur des parpaings, le tout sous le regard de son papa René, accoudé au balcon et qui semblait apprécier la manœuvre. A l’aide d’une petite pompe, il suffira ensuite de faire passer l’eau du puits dans la cuve située à deux pas de là et l’arrosage se fera pratiquement par gravité. Bravo Claudius !!!

Vendredi 22 août
La dernière tournée phyto bat son plein et les 9 équipes se relaient autour de leur conseillère agricole pour parcourir tout le terme. Syrahs et grenaches sont inspectés sous toutes les coutures sans oublier une bonne partie de nos braves carignans noirs. L’état sanitaire est parfait, les vendanges s’annoncent peut être un peu plus tardives que l’an passé ; par contre, la grosse inconnue reste cette bonne pluie que tout le monde attend les bras ouverts et qui, si elle se décidait à tomber, ferait le bonheur de tous les vignerons.

Jeudi 21 août
On ne présente plus notre mécano moto Jean-Mi mais on ressent quand même une grande fierté de voir que la revue bimensuelle ‘’Moto Revue Classic’’ lui consacre deux pages entières. C’est amplement mérité et ce n’est que juste récompense pour tout ce travail fourni depuis de longues années Place de l’Eglise. Bravo à toi Jean-Mi, à Marie-Alice et merci à vous deux pour tout ce que vous apportez au village.

Mercredi 20 août
Les arbousiers qui appartenaient dans le temps à Monsieur Charles Faigt et qui sont situés à la sortie du village côté Rasiguères, bien calés entre l’ancienne cave particulière et la vieille bergerie, font, comme tous les arbres du canton : ils pâtissent. Aussi, les nouveaux propriétaires, Jeanne et Pierre d’un côté, Robin et Miyuki de l’autre, emploient les grands moyens pour les aider à passer le cap de l’été et du même coup, arrosent tous les petits copains aux alentours. Et le plus heureux dans l’histoire, c’est Freddy qui, comme tous les enfants, se régale dès qu’il s’agit de jouer avec l’eau.
PS : Il est important de préciser, vu la période de sécheresse que nous traversons, que l’eau est amenée directement de la rivière par camion.

Mercredi 20 août
Des mariages comme celui de Céline et Bastien, on en souhaite à tous ceux qui sont tentés par l’aventure.
C’était un véritable régal et ‘’macarelle !!’’, qu’est ce que c’est beau la jeunesse !
Mais, comme disait César dans la trilogie de Pagnol : « Honorine, la jeunesse, c’est beau la jeunesse mais elle passe vite et elle ne revient pas ! » (Les cinquantenaires Planézols peuvent en témoigner : Hier, ils étaient en train de faire bisquer Alexandrine dans ses cerisiers et aujourd’hui, leurs tignasses des années Beatniks [quand ils en ont] sont tout justes bonnes à rempailler un vieux matelas.)
Alors, à Céline et Bastien, beaucoup de bonheur avec leur petit Romain, qu’ils prennent le temps de déguster jour après jour toutes ces belles choses qu’ils ont devant eux.
Merci à eux pour celle belle union remplie d’émotion à la Mairie. Merci pour ce bel apéritif offert aux Planézols dans le jardin de Monsieur Loubet et encore merci pour cette belle soirée dans la Maison du Temps Libre de nos voisins et amis où, entre mille petits plaisirs, les heures ont défilé telles des friandises à savourer.

PS : Et merci à Monsieur Loubet pour son jardin offert, lors de sa disparition, à la Commune car rien, sans doute, ne serait pareil au village sans ce petit poumon vert ouvert aux quatre vents et où il fait si bon respirer.

Mardi 19 août
Nous avions laissé nos belles grappes de raisin changeant tranquillement de couleur autour du 14 juillet et nous les retrouvons, toutes de noir ou blanc vêtues, mais tirant une langue d’un mètre de long, tellement elles ont soif ! Les souches se fanent telles des plantes pas arrosées depuis au moins 15 jours et si Dame Pluie continue à nous oublier, les vendanges risquent d’être, en plus de rapides, d’une tristesse désarmante.

Samedi 16 août
Thierry met à profit ses vacances Planézoles pour faire un peu de footing, un peu de tennis avec son fils Paul et partager quelques petits ‘’pastagass’’ sur le coup de midi avec ses amis.
Il n’en oublie pas pour autant de retaper son balcon dont une pierre s’est détachée sous les griffes d’un de nos chats, voici déjà quelques mois. Aidé par son frère Sid, elle a été vite recélée en attendant une réparation plus approfondie du balcon qui ne saurait tarder.

Mercredi 13 août
A travers quelques photos, merci à nos amis Tarbeners pour ces deux superbes semaines de vacances passées dans un village perché tel un nid d’aigle sur un rocher et que nous retrouverons avec grand plaisir l’été prochain, une fois passés les vendanges, Noël, la taille, Pâques et tutti quanti.