Novembre

 

Samedi 28 novembre
Le Boffy, il pense à ses vieux jours et voit déjà de là l’arthrose lui chatouiller gentiment les doigts des pieds et des mains, sans compter le derrière des oreilles. Après avoir changé toutes les vieilles fenêtres datant d’avant Rosa et Edmond, par des doubles vitrages, il vient de faire installer, sur son devant de terrasse, un drôle d’appareil qui, parait il, souffle le froid et le chaud, en plus de servir de base aux pots de géranium. Pour les vacances de Noël, il se baladera dans sa maison en tee-shirt en pantoufles, le plus tranquillement du monde, et l’été, il y fera tellement frais que, le coquin, boira le pastagas sans glaçon.

Jeudi 26 novembre
Une convocation de Monsieur le Maire pour une réunion du Conseil Municipal, c’est comme les friandises, on ne s’en lasse pas. Quelle que soit l’épaisseur de l’ordre du jour, tout est passé au peigne fin le plus sérieusement du monde, dans une super ambiance. Cette fois ci, il y fut question de défibrillateur, traversée du village et compagnie. Pour cause de soupe de vermicelles sur le feu et de foot sur TF1, une fois n’est pas coutume, l’apéro de fin de réunion était remis à une date ultérieure.
PS : En ce jour d’anniversaire, un gros bisou à notre Maire.

Mardi 24 novembre
Ce dernier dimanche, St Féliu d’Avall organisait son deuxième Marché Fait-Main. Un marché allant comme un gant à Margarete qui, bien sûr, y tenait un stand. Elle en est d’ailleurs revenue ravie et impressionnée par l’accueil chaleureux fait aux exposants. Entre autres, café, croissants, thé  à volonté, offerts toute la journée plus une rose pour les dames. Elle se rendra à Saillagouse les 4, 5 et 6 décembre et à Caudiès le 13 pour le Marché de Noël. Un stand vraiment à découvrir.

Lundi 23 novembre
Les oliviers sont à la mode. Il n’y a qu’à contempler les plantations Roussillonnaises ici et là pour se faire une idée sur le retour de cet arbre magique datant d’avant Jésus-Christ. Plus ou moins remplacés par la vigne, les beaux spécimens qui ornent nos bords de ruisseaux, sont la preuve vivante qu’il fut un temps où le terme sentait bon l’olive et où les merles et grives se régalaient. Mais, que l’on ne s’y trompe pas ! L’olive c’est comme le raisin. Sans travail ni sueur, peu d’espoir de belle récolte. Aussi, lorsque des néophytes en la matière, comme ça, du jour au lendemain, décident de ramasser leurs olives, sans le moindre arrosage estival (surtout cet été), sans aucun traitement contre la mouche et la saison de cueillette presque derrière eux, il y a comme une impression très nette ‘’d’aspigouler des cascarines’’ toute la journée pour ‘’poca cosa’’. ‘’Cascarines’’ au point que, les vers bien dodus qui y ont élu domicile, n’ont guère le choix : où ils se cachent la tête ou bien la queue, mais il y a toujours un bout qui dépasse. L’an prochain, promis, la maisonnette sera plus grande mais, parfumée au Techn’oate.

vv

Samedi 21 novembre
Le retour du Bibliobus.
Le Bibliobus, tous les six mois, vient récupérer les livres prêtés à la biblio afin de la réapprovisionner pour les six prochains. C’est l’occasion de revoir la Lesquerdaise Corinne qui, dans sa jeunesse, venait régulièrement au village à l’occasion d’anniversaires, fêtes ou bals. Depuis, les copains se sont ‘’ascampillés’’ aux 4 coins du territoire et même plus loin, mais c’est toujours un réel plaisir de la retrouver en compagnie du sympathique Gérard, l’espace d’une paire d’heures, pour discuter livres, bien sûr, mais également souvenirs. Vu le nombre croissant de lecteurs au village, on devrait presque demander à Corinne, de passer tous les trois mois.
Au mois d’avril sans faute.

Jeudi 19 novembre
Hier, mercredi 18 novembre, René, le doyen de nos Anciens, fêtait ses 86 ans. Depuis qu’il est à la retraite, il suffit de regarder passer sa vieille voiture bleue sur les Pla, pour deviner qu’il se rend à son  jardin, complètement à l’opposé. En ce moment, au milieu des légumes, il taille sa petite vigne et à voir la belle forme des gobelets, on se rend compte qu’il a gardé toute sa ‘’vista’’. Le coin est tranquille et super ; on comprend qu’il s’y régale et bien souvent, les autres Anciens du village passent lui dire un petit coucou au hasard d’une promenade en bord de rivière. Bon anniversaire à toi Réné !!!

Mercredi 18 novembre

Présentation du calendrier des pompiers

Avis à la population. Le jeudi 26 novembre, à partir de 18 heures, les soldats du feu passeront présenter leurs calendriers. Réservons notre meilleur accueil à l’Amicale des Pompiers du CIS Agly qui se démène sans compter 365 jours/an et 24h/24 sur tout le Fenouillèdes afin que nous puissions dormir tranquillement sur nos deux oreilles. Et qu’on se le dise !!!

 

Lundi 16 novembre
Les feux de sarments ont toujours embrasé les yeux des enfants depuis que la vigne est vigne. Il suffit d’ailleurs d’en allumer un pour les voir rappliquer tels des mouches sur un pot de miel. Pour le plaisir des flammes, ils sont capables de vous ramasser toute une vigne, vous ramenant en plus, sans s’en douter une seconde et l’espace d’une heure, à l’époque des Mohamed, Taïeb et Younes (1965). Rien que pour cela, quelques friandises ne sont pas de trop pour les remercier.

Vendredi 13 novembre
Sous le Roc, à l’abri de la tramontane, dans un cadre digne des plus beaux tableaux, Jean-Pierre, comme chaque année, débute sa saison de taille avec, au menu, un des plus anciens macabeos Planézols. Les feuilles se font tirer les oreilles pour tomber et la patience est recommandée en attendant les premières gelées. Des petits carrés de parcelles bien propres commencent à se dessiner ici et là, preuve que la saison de taille a commencé pour tout le monde.

Mardi 10 novembre
Nos gîtes ont 10 ans ! Le bel âge ! Tous les 5 ans, tels des véhicules à 4 roues, ils passent le contrôle technique, manière de remettre aux normes ce qui ne l’est plus (par exemple, changer le fonctionnement des chasses d’eau et les équiper de petits et grands débits), et donc, que ce soit, dans Mica, Carignan ou Lavande, ces derniers temps, on peut aller discuter avec Margarete et Hervé qui repassent tout au peigne fin (peintures, enduis, lessivage des murs et des  plafonds, rabotage des portes qui grincent…). On peut leur faire confiance pour que nos 3 gîtes soient nickel chrome le jour J et obtenir le feu vert pour 5 ans de plus.

Lundi 9 novembre
Réglé comme du papier à musique, le retour des étourneaux se cale tous les ans entre le 1er et 11 novembre. Cette année, il semble qu’ils aient mis le paquet et ratissé large pour débarquer le plus nombreux possible. Ils piaillent comme des chiffonniers, ‘’roundinègent’’ tout azimuts et puis surtout, si vous êtes sous le vol, en train de les photographier, équipez vous d’un casque sous peine d’être bombardé de projectiles bio qui vous envoient directement à la douche. 

Dimanche 8 novembre
Confrérie, Bouclier et Rosé nouveau
Pour une nonagénaire au top-niveau
En ce samedi 31 octobre, notre Président Louis avait bien trois bonnes raisons au moins de sourire.
Primo, sa chère Confrérie des Compagnons de Trémoine, qui lui tient tant à cœur, était de sortie, brillante comme un sou tout neuf, après avoir, il est vrai, épousseté bérets et tabliers, remisés depuis belle lurette au placard, et servant de ‘’jass’’ aux araignées.
Secundo, connaissant le bonhomme, il se serait rasé la moustache plutôt que manquer d’honorer, en ce 90ème anniversaire de la Cave, la mémoire de toutes celles et ceux qui, bien avant nous et plus souvent, ont manié pioches et bigos.
Tertio, la dernière fois où le Brennus a posé ses valises en Roussillon (1955), ‘’Le Louis’’, à des années-lumière d’apprécier le Rosé Trémoine, se gavait, à tout juste 4 mois, de biberons remplis à ras bord de lait Mont Blanc.
Depuis toujours à Rasiguères, Foussat rime avec USAP.
Par l’intermédiaire du fiston d’Ernest, Paul Foussat, demi de mêlée dans les années 70/80 de la ‘’Maison bleue ou sang et or’’, et dont la terrasse jouxte le cellier Trémoine, il coulait de source de jumeler anniversaire de Cave et réception du ‘’planxot’’.
Terrasse Rasiguéroise fréquentée près d’un demi siècle durant par Monsieur Goze, Président Usapiste et qui est devenue depuis, pour ce dernier (par la grâce d’une amitié sans faille née ‘’fa temps’’ sur les terrains avec Paul), son 2ème Aimé Giral.
La sortie de la Confrérie, à chaque fois, amène inéluctablement, le vieil Emile à retracer l’historique de la Cave à coups de notes aussi longues qu’un jour sans pain, pour ensuite laisser place aux intronisations.
Au nombre de cinq, les impétrants, sous la bienveillance de leurs trois parrains, Louis pour Messieurs Calmette Boris et Radondy Jacques, Président et Vice-président de la Fédération Régionale des Coopératives Viticoles du Languedoc-Roussillon, Paul pour Messieurs Brunel Jacques et Goze Paul, entraîneur et Président de l’USAP et Roger pour Monsieur Ilary Guy, Conseiller Général de notre canton, devenaient, sous les applaudissements, Compagnons de Trémoine, non sans avoir, au préalable, passé avec succès l’épreuve tant redouté de la dégustation, reconnaissant à l’unanimité, n’avoir jamais humé nectar aussi divin et jurant sans hésiter et haut la main, fidélité éternelle à notre Cave.
Dédicaces, photos du Bouclier, apéros, notamment le Rosé nouveau, s’ensuivront avant de se rendre à la Maison du Temps Libre où, entre autre, une magnifique paella attendait les invités pour clôturer, de la meilleure des façons, cette superbe journée.
PS : Malgré un calendrier chargé comme le dos d’un bourricot, un grand merci à la famille Usapiste pour répondre, avec autant de courtoisie, aux nombreuses sollicitations de tout le Roussillon.

vendredi 6 novembre 

Des Archers dans les rues de Planèzes

Ce week-end, dans les rues du village, on se prenait à parler Italien, Espagnol, Breton, Occitan et même parfois un peu catalan…
En effet, les Archers de la Tourèze organisaient après les championnats de France en 2008, une compétition de tir en campagne inscrite au calendrier international.
Un parcours de 24 cibles dans et autour du village pour le samedi avec un repas festif le soir dans la salle Loubet de Sceaury. On repartait le dimanche matin pour 24 autres cibles (à raison de 3 flèches par cible, soit un total de plus de 3000 flèches tirées) pour finir par la remise des récompenses vers 16 heures suivi du verre de l’amitié.
Tout cela avec un temps magnifique durant les deux jours.
Les résultats sont disponibles sur le site des archers : www.archerstoureze.com
Nous donnons rendez-vous à tous les compétiteurs les 6 et 7 février 2010 pour une compétition en salle à Tautavel.
Nous vous rappelons que vous pourrez nous rencontrer le 11 novembre prochain (de 15H à 18h) au forum des associations de Tautavel.

Mercredi 4 novembre
Le moins que l’on puisse dire c’est que les enfants se sont régalés de fêter Halloween. Prévenus du passage des pirates et sorcières dès la nuit venue par un petit mot glissé dans les boîtes à lettres, les habitants ont largement joué le jeu et les gamins se sont remplis les poches et l’estomac à ras bord de bonbons toutes catégories. Un petit repas-goûter, une fois la récolte à l’abri et partagée, les attendait à  la Maison de Paul. Merci à toutes les mamans pour avoir préparé aussi soigneusement cette merveilleuse soirée à leur progéniture.

Mardi 3 novembre
De la tête aux pieds, notre Roussillon est magnifique et en cette fin octobre, ce n’est pas une balade en Cerdagne, du côté des Bouillouses qui dira le contraire. Pour tout dire, c’est presque aussi beau que chez nous. Et puis, si un ours en quête de sommeil vous traverse le chemin, surtout faites comme si de rien n’était.

Dimanche 1er novembre
En ce 1er novembre qui revient tous les ans à la même époque, une pensée pour tous ces êtres chers qui reposent désormais en terre Planézole, après nous y avoir précédés et l’avoir foulée en long, en large et en travers de leur vivant et merci encore à eux pour tout ce qu’ils nous ont apporté.